x

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
> En savoir plus

LM15 main topic Haut de page
Bien manager ses risques consiste non seulement à agir pour exercer des capacités de prévention et de protection vis-à-vis des conséquences négatives d’un événement, mais aussi à s’engager dans une démarche offensive permettant de gagner en efficacité, qualité et disponibilité.
Sécurité et performances sont donc des objectifs qui se renforcent mutuellement en vue d’assurer la pérennité des industries et services.
Se référant aux exemples d’excellence dans les milieux industriels, il est possible de constater que l’appropriation d’une approche de management des risques permet d’obtenir une meilleure réactivité et d’accroître les performances d’une entité en maîtrisant, par un effort continu, son organisation et ses processus, éléments décisifs de la performance.


En choisissant pour ce congrès le thème « Risques et Performances », j'ai souhaité convaincre l'ensemble des acteurs socio-économiques — industriels, investisseurs, décideurs, autorités de tutelle, universitaires, laboratoires de recherche,… — qui voulaient améliorer la performance de leurs entités, de promouvoir l’idée que l’analyse et le management des risques devaient faire partie intégrante des orientations stratégiques des organisations, au même titre que le marketing, les enjeux financiers ou la production. Les secteurs d’activité concernés ont été tous ceux de l’industrie et des services : transports, énergie et environnement, automobile, pétrochimie, chimie, agroalimentaire, spatial, santé, défense, télécommunications, industries minières, systèmes d’information, textile, finances…

Le programme a privilégié les communications qui ont mis en évidence les convergences et synergies entre les stratégies de prévention et de protection des risques et les stratégies d’amélioration des performances.

Les thématiques qui ont été abordées :

    * Pertinence des allocations de ressources de réduction du risque en fonction de la criticité de ces risques ;
    * Gestion cohérente des incertitudes en fonction des enjeux ;
    * Maîtrise du vieillissement des composants et expression de politiques de disponibilité, de maintenance et de sécurité en fonction du vieillissement ;
    * Expression de politiques de renouvellement liées à l’obsolescence ;
    * Méthodes et outils de la sûreté de fonctionnement appliqués notamment aux systèmes complexes et aux systèmes programmés;
    * Intégration des facteurs sociaux, organisationnels et humains dans les décisions techniques et dans le management des entreprises ;
    * Démarches d’analyses de risques transverses et globales et d’aide aux décisions ;
    * Culture de la vigilance ;
    * Anticipation et gestion des crises ;
    * Retour d’expérience sur les aspects techniques et organisationnels ;
    * Indicateurs de performance et de maîtrise des risques ;
    * Approches coût/bénéfice en gestion de risque ;
    * Démarches d’intelligence économique.

Ces thématiques sont traitées selon divers points de vue :
applications industrielles, stratégies d’entreprises, innovations, démarches méthodologiques, outils, thèses et études approfondies, ouvertures de débats …

Le management des risques et des performances est un enjeu pour le monde de l’industrie, des services et de la recherche.

Laurent MAGNE
Président du Comité de Programme